La préhistoire à travers la bibliothèque de l’IFEA

presentoir_prehistoireNovembre 2014

Türkçe çeviri

Pour le préhistorien que je suis, un cheminement dans la bibliothèque de l’IFEA m’offre un paysage d’ouvrages variés, aux contours évanescents oserai-je ajouter. Soyons honnête, le vaste champ des disciplines de recherches que couvre l’institut ne permet pas d’enregistrer chaque nouvel ouvrage d’archéologie préhistorique dans notre inventaire. Cet état est également la résultante de l’histoire de l’archéologie sur le territoire anatolien, la préhistoire ayant été longtemps délaissée au profit des périodes protohistoriques et classiques. Je tentais déjà de décrire cette histoire de la préhistoire proche-orientale, en 2004, dans la série Patrimoines au présent des « dossiers de l’IFEA » sur OpenEdition Books1 et en voici un exposé au travers de nos rayonnages.

Voilà bientôt un siècle que l’institut siège à Istanbul, son ouverture en 1930 coïncidant avec la mise en fouille de quelques grands sites hittites à une époque où la définition d’une préhistoire proche-orientale était encore vague. L’avènement de la discipline archéologique en Turquie va de pair avec l’essor de la République. L’ouverture aux sciences humaines et à l’histoire trouve auprès de  la jeune Université d’Istanbul (anciennement Darülfünun-ı Şahane, Maison Impériale des Sciences), de la Faculté de Langue et de Géographie d’Ankara et de la Société d’Histoire Turque, des appuis historiques. À lire la préface de Remzi Oğuz Arık dans la publication des fouilles d’Alacahöyük((Arık R.O., 1937.- Les fouilles d’Alaca Höyük entreprises par la Société d’Histoire Turque. Rapport préliminaire sur les travaux en 1935. Publications de la Société d’Histoire Turque, V. Seri-No 1. Ankara IFEA inventaire No. HA Ana Si 1.)), le lecteur saisira la dynamique académique à l’œuvre dans la Turquie des années trente. À l’instar d’Alacahöyük, d’autres fouilles historiques sont présentes dans les rayonnages de la bibliothèque de l’IFEA comme les volumes sur Boğazköy, Demircihöyük((Bittel K. & Güterbock H.G., 1935.- Boğazköy, Neue Untersuchungen in der Hethitischen Hauptsadt. Berlin : Verlag der Akademie der Wissenshaften. IFEA inventaire No. HA Ana Si 14 – Bittel K., Otto H., 1939.- Demirci-Höyük : Eine Vorgeschichtliche Siedlung an der phrygisch-bithynischen Grenze. Berlin : DAII IFEA inventaire No. HA Ana Si 55)) ou encore Tarsus((Goldman H., 1956.- Excavation at Gözlü Kule, Tarsus. From the Neolithic to the Bronze Age. Princeton : Princeton University Press. IFEA inventaire No. HA Ana Si 117 I-II a HA Ana Si 119 I-II pour les six volumes.)).

Ces ouvrages anciens et rares, outre d’un état de la recherche archéologique, témoignent surtout d’une histoire de la discipline archéologique intimement liée aux évolutions sociétales et politiques, d’hier comme d’aujourd’hui. Concernant cette histoire turque, je recommande vivement l’ouvrage d’Oktay Belli sur la contribution de l’Université d’Istanbul à l’archéologie turque((Oktay B., 2001.- Istanbul University’s Contributions to Archaeology in Turkey (1932-2000). Istanbul : İstanbul Üniversitesi Yayınları)).

Ces premières fouilles et prospections((Von der Osten H.H., 1929.- Explorations in Central Anatolia, Saeson of 1926. Research in Anatolia vol. 1, The University of Chicago. Chicago : Oriental Institute Publication.  IFEA inventaire No. HA Ana Si 9)) font partie des impressions d’une Anatolie préclassique, un statut jusqu’alors réservé à l’Égypte et au Levant, et desquelles les premières stratigraphies et chronologies relatives fixeront pour longtemps le cadre temporel, spatial et culturel sur les côtes et sur les plateaux anatoliens. Malgré quelques poteries étranges et quelques silex taillés retrouvés au fond des sondages, il n’y avait pas la moindre trace de préhistoire ou du moins, elles sont restées inaperçues jusqu’au milieu du XXème siècle. D’abord dans Amuq et Hatay avec les prospections de l’Université de Chicago((Braidwood R.J. & Braidwood L.J, 1960.- Excavation in the Plain of Antioch I, The Earlier Assemblages, Phases A-J. Chicago : Oriental Institute Publication LXI.)), puis en Cilicie avec les fouilles entreprises à Mersin par John Garstang((Garstang J., 1953.- Prehistoric Mersin. Yümüktepe in South Turkey. The Neilson Expedition in Cilicia. Oxford : Clarendon Press IFEA inventaire No. HA Ana Si 99)). Il faut attendre la fin des années cinquante pour que les archéologues préhistoriques se tournent vers l’Anatolie, repoussant ainsi la frontière virtuelle du Taurus et de la Haute Mésopotamie à l’Anatolie Centrale. Ainsi la publication par James Mellaart des fouilles de Hacılar dans la région des lacs, suivi de celles de Çatal Höyük((Mellaart J. 1970.- Excavations at Hacılar. Edinburgh University Press : BIAAHacılar IFEA inventaire No. HA Ana Si 50-63 – Mellaart J., 1967.- Çatal Höyük, a Neolithic Town in Anatolia. London : Thames & Hudson. IFEA inventaire No. HA Ana Si 50-1)) en plaine de Konya, illustrent ce front pionnier de fouilles sur les plateaux anatoliens. Un autre gentleman anglais, David French, entreprend des fouilles sur le site de Can Hasan, à l’est de la ville de Karaman et à proximité des grands axes de circulation au travers du Taurus, menant à la Cilicie((French D., 1998.- Can Hasan I. Stratigraphy and Structures. BIAA Monograph No. 23. Ankara : British Institute of Archaeology at Ankara. IFEA inventaire No. HA Ana Si 167-1)). À eux deux, ces archéologues anglais bouleversent la vision d’un néolithique uniquement levantin, limité en expansion par les rigueurs climatiques qui auraient sévi sur le Haut Euphrate et l’Anatolie Centrale au début de l’Holocène. À cet égard, notons l’excellent ouvrage édité en 2002 par Fréderic Gérard et Laurens Thissen avec le soutien de l’IFEA, et qui plonge le lecteur au fil des articles dans les relations entre cultures et environnements en Anatolie centrale((Gérard F. & Thissen L. (eds)., 2002.- The Neolithic of Central Anatolia. Proceedings of the International CANeW Table Ronde, Istanbul november 2001. Istanbul : Ege Yayınları)).

Le développement des fouilles en Syrie((Cauvin J., 1972.- Religions Néolithiques de Syrie-Palestine. Publication du Centre de Recherche d’écologie et de préhistoire Saint-André de Cruzieres No. 1. Paris : CNRS-Librairie d’Amérique et d’Orient. IFEA inventaire No. Préh. 36 – Cauvin J., 1997.- Naissance des divinités, naissance de l’agriculture. Paris : Editions du CNRS. IFEA inventaire No. Préh. 32)) accompagne cette nouvelle cartographie des premières communautés sédentaires et avec les programmes de barrages((ODTÜ-METU (ed.), 1970.- Keban Projesi 1968 Yaz Çalışmaları. Keban Project Yayınları Seri 1, yayın 1. Ankara : ODTÜ Yayınları. IFEA inventaire No. HA Ana Si 81 à 89 pour la série complète – Serdaroğlu Ü., 1977.- Surveys in the Lower Euphrate Basin-1975. Aşağı Fırat Projesi Yayınları Seri 1 No. 1. Ankara : ODTÜ Yayınları. IFEA inventaire No. HA Ana Si 82 – Bischoff D. & Pérouse J.F., 2003.- La question des barrages et du GAP dans le Sud-Est anatolien : patrimoines en danger ? Les dossiers de l’IFEA, série Patrimoines au présent No. 3. Istanbul : IFEA https://www.ifea-istanbul.net/dossiers_ifea/Bulten_Y-3.pdf)) sur l’Euphrate puis le Tigre, les frontières de ce « croissant fertile » propice à la sédentarisation et à l’agriculture vont être repoussées jusqu’au Taurus de l’est.

L’Anatolie centrale restera longtemps considérée comme une zone tampon entre un « Far West » qui n’aurait été sédentarisé que vers l’Age du Bronze, puis comme une zone de transit sur le chemin de l’Europe. À l’opposé de l’engouement archéologique soulevé par les nombreuses fouilles de sauvetage sur l’Euphrate et le Tigre, Mehmet Özdoğan se tourna, dès les années soixante-dix, du côté de la région de Marmara. Convaincu que ces territoires ne pouvaient avoir été des aires désertes, ses recherches mirent en évidence la présence de communautés sédentaires vers 6400-6000 avant J.C., aux cultures teintées de réminiscences  épipaléolithiques, renforçant d’autant son hypothèse d’une présence humaine dans l’ouest anatolien bien avant la sédentarisation.

Pour se rendre compte du chemin parcouru depuis les années soixante-dix, une série d’ouvrages édités par Mehmet Özdoğan et Nezih Başgelen entre 1999 et 2013, fait le point, renouvelé, sur les fouilles néolithiques en Anatolie. En 1999, le premier recueil d’articles de « Neolithic in Turkey » comportait un volume de texte et un second de figures((Özdoğan M. & Başgelen N. (eds.), 1999.- Neolithic in Turkey. The Cradle of Civilization. New discoveries. Istanbul : Arkeoloji ve Sanat Yayınları.  IFEA inventaire No. HA Ana Gén. 209 1-2)). En 2007, lors de leur mise à jour, ces deux volumes s’étaient considérablement alourdis[xv] au point qu’entre 2011 et 2013, ce ne sont pas moins de cinq volumes, découpés entre grandes régions anatoliennes, qui sont parus et qui offrent un panorama extrêmement complet d’une cinquantaine de fouilles en cours ou passées((Özdoğan M. & Başgelen N. (eds.), 2007.- Türkiye’de Neolitik Dönem. Yeni Kazılar, Yeni Bulgular. Istanbul : Arkeoloji ve Sanat Yayınları. IFEA Inventaire No. HA Ana Gén. 251 1-2
Özdoğan M. & Başgelen N. (eds.), 2011.- The Neolithic in Turkey. New Excavations and New Research 1 – The Tigris Basin. Istanbul : Arkeoloji ve Sanat Yayınları.
Özdoğan M. & Başgelen N. (eds.), 2011.- The Neolithic in Turkey. New Excavations and New Research 2 – The Euphrate Basin. Istanbul : Arkeoloji ve Sanat Yayınları.
Özdoğan M. & Başgelen N. (eds.), 2012.- The Neolithic in Turkey. New Excavations and New Research 3 – Central Turkey. Istanbul : Arkeoloji ve Sanat Yayınları.
Özdoğan M. & Başgelen N. (eds.), 2012.- The Neolithic in Turkey. New Excavations and New Research 4 –Western Turkey. Istanbul : Arkeoloji ve Sanat Yayınları.
Özdoğan M. & Başgelen N. (eds.), 2013.- The Neolithic in Turkey. New Excavations and New Research 5Northwestern Turkey and Istanbul. Istanbul : Arkeoloji ve Sanat Yayınları. IFEA inventaire No. HA Ana Gén. 262 1-5)).

  1. Godon M., 2004.- Le Néolithique en Anatolie, un patrimoine archéologique aux origines de nos sociétés actuelles. Les dossiers de l’IFEA, série : Patrimoines au présent No. 4, Istanbul : IFEA https://www.ifea-istanbul.net/dossiers_ifea/Bulten_Y-4.pdf []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *