Saison de fouilles 2014

Avec les beaux jours commence une nouvelle saison de fouilles.
Deux de ces fouilles sont étroitement liées à l’IFEA, Porsuk et Labraunda. La première puisqu’elle fut initiée sous l’impulsion d’un ancien directeur de l’IFEA, Emmanuel Laroche dont nous fêtons le centenaire cette année ; la seconde puisqu’elle est dirigée par l’actuel pensionnaire scientifique de l’IFEA, Olivier Henry.

Carte_relief_sites_TurquiePorsuk_500La campagne 2014 de la mission archéologique de Zeyve Höyük-Porsuk (Ulukışla-Niğde) se déroulera du 21 juillet au 15 septembre. L’essentiel des travaux de terrain consistera en une campagne de relevé géophysique de l’ensemble du site, grâce à la collaboration d’une équipe de spécialistes de l’Université de Sakarya. D’autre part seront aussi entreprises dans le cadre de la mission, des opérations préliminaires à un projet de conservation du secteur de la « poterne hittite » à l’ouest du site. La mise en valeur des vestiges mis au jour sera poursuivie par la mise en place de nouveaux panneaux didactiques pour les visiteurs, selon le modèle, jugé très satisfaisant (trilingue), déjà utilisé pour deux panneaux en 2012. On procèdera aussi à une amélioration de la sécurisation des sondages profonds. Enfin, l’équipe de base poursuivra l’élaboration de la publication des fouilles antérieures (missions Pelon et Beyer) concernant les phases anciennes du site : PORSUK VI (XVIIe siècle av. J-C) , V (env. XVe-XIVe siècles), IV (Fer Moyen, phase ancienne, env. 9e siècle) et III (Fer Moyen, 8e siècle av. J.-C.)

En ce qui touche le sanctuaire carien de Labraunda (www.labraunda.org), dans le région desanctuaire_de_labraunda_depuis_le_nord_ouest500 Bodrum/Milas, les travaux commenceront le 1er juillet et dureront jusqu’à la fin du mois d’août. Cette année l’accent sera porté sur différents projets de mise en valeur et de restauration qui concerneront principalement la sauvegarde des marbres architecturaux et épigraphiques du site, ainsi que l’un des bâtiments les plus emblématiques de Labraunda, l’Andron A. Outre ces deux projets, nous prévoyons de poursuivre les opérations entamées l’année dernière, à savoir les fouilles du bâtiment hypostyle et de la zone longeant la route d’accès au site, la tombe monumentale et l’acropole. Nous débuterons aussi une nouvelle fouille qui aura pour but de dévoiler l’histoire des bains est placés à l’entrée sud du sanctuaire et qui, s’ils ont été construits dès la période romaine, semblent avoir été profondément remaniés au début de l’époque byzantine. Ces travaux sont rendus possible grâce à la mise en place d’une équipe internationale comprenant plus de 10 nationalités différentes, avec une composante majeure de turcs, français, suédois et américains. Enfin, grâce au soutien financier de l’entreprise ESAN-Eczacıbaşı, nous prévoyons d’acquérir une nouvelle maison de fouille, dans village voisin de Kargıcak, qui permettra dans le futur (et après de sérieux travaux de mises aux normes) d’offrir de meilleures conditions de vie et de travail à l’ensemble de l’équipe.

Ces activités estivales de terrain ne nous font pas oublier la préparation de la rentrée 2014-2015 qui sera riche en événements. En effet, en septembre se tiendra à Istanbul le congrès international de la European Association of Archaeologists. L’IFEA s’associe à cet événement par l’organisation d’une exposition, dans nos locaux, dédiées à la mémoire d’Emmanuel Laroche, ancien directeur de l’IFEA dont nous célébrons le centenaire. E. Laroche sera également au centre de l’organisation des 5èmes Rencontres d’Archéologie de l’IFEA dont le programme, en cours d’élaboration, réunira plus de 25 spécialistes internationaux des langues et de l’archéologie hittite, domaine de prédilection de celui qui fut le précurseur de ces études en Turquie.

Enfin nous ne négligeons pas notre activité éditoriale puisque les actes des Rencontres 2012, qui avaient été dédiées à la Cappadoce méridionale, sont en cours d’élaboration et devraient paraître quelques semaines avant le volumes des actes des 4èmes Rencontres d’Archéologie de l’IFEA sur la Carie pré-hékatomnide.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.